Classification et réglementation

Normes en matière de protection contre l’incendie

En Europe, différents niveaux de pouvoir édictent des réglementations relatives à la sécurité incendie : Union Européenne, états et autorités communales. Des recommandations peuvent aussi être demandés aux services d’incendie.

L’objectif de ces normes est d’assurer la sécurité des personnes dans tout type de bâtiment et de permettre l’évacuation des occupants en toute sécurité.

Réaction et résistance au feu

La réglementation européenne fait une distinction entre la réaction et la résistance d’un matériau au feu.

La réaction d’un matériau au feu représente les caractéristiques d’un matériau de construction en tant que combustible du feu (inflammabilité). La norme européenne EN 1305-1 instaure 7 Euroclasses allant de A1 à F.

La résistance au feu d’un élément de construction vitré établit dans quelle mesure cet élément est capable de limiter la propagation d’un incendie. Les classes de résistance au feu (EN 13501-2) concernent le temps pendant lequel l’élément de construction préserve les fonctions suivantes lors d’un incendie : stabilité, étanchéité aux flammes et isolation thermique.

Classement européen de la résistance au feu

Le verre n’est qu’une partie de l’élément qui doit résister au feu. Il est de la responsabilité du monteur de s’assurer que l’élément dans son ensemble répond aux normes en vigueur. Pour classer les éléments vitrés, des laboratoires agréés effectuent des essais de résistance au feu.

La résistance au feu est quantifiée à l’aide de classes définies par les normes européennes EN 13501-2:

E integrité
E : étanchéité ou intégrité aux flammes – capacité de l’élément à empêcher le passage de flammes et de gaz chauds pendant un temps déterminé. Un transfert de chaleur est possible. Exemple E30.


Ew Intégrité et controle
EW : étanchéité et limitation du rayonnement thermique – capacité de l’élément à empêcher le passage de flammes et de gaz chauds et à limiter le niveau de transfert de chaleur à travers lui. Le rayonnement, mesuré à un mètre de la surface non exposée, doit rester inférieur à 15 kW/m2.

EI Intégrité et isolation
EI : intégrité et isolation thermique – la capacité de l’élément à empêcher le passage de flammes et de gaz chauds et à bloquer le transfert de chaleur à travers lui. Du côté de la surface non exposée la température ne peut augmenter de plus de 140°C au-dessus de la température moyenne initiale.

La résistance au feu est définie par le temps (en minutes) pendant lequel l’élément vitré satisfait simultanément un ou plusieurs critères précédents (E, EW, EI).

 

Contrôle des fumées et de la chaleur : le critère DH

La norme européenne EN 12101-1 prévoit la classification pour le contrôle des fumées et de la chaleur selon laquelle DH indique la capacité d’un écran de cantonnement à retenir les fumées dans un volume de local déterminé.

Le niveau de protection contre les incendies nécessaire dépendra d’une évaluation de différents critères liés au risque tels que:

  • le type de bâtiment
  • son utilisation et sa destination
  • sa hauteur et sa superficie
  • sa localisation et l’accessibilité des secours.